buddha et bonzai

Publié le par deroowse

 




Voici encore quelques avancees de mon bonzai pratiquement fini , pour la broderie totale j'ai fini 2 feuilles sur les 8.voyez par vous meme
j'ai attaqué le buddha et continué la suite du bonzai

Publié dans le point de croix

Commenter cet article

EMILIE 02/03/2010 13:21


bientot fini apparement!il est superbe .moi aussi je voulais m attaquer a cette ouvrage.une damema donné la grille sauf que je ne comprend pas les references de fils et la grille n est pas en
couleur pourriez vous m aider?ce serait super sympas.merci


deroowse 08/03/2010 14:38


oui je l'ai fini et offert a mes parent squi l'ont adore


boubou 09/04/2009 16:22

Splendide bravo!! quelle patience.Bisouxxxxxxx 

Brodyzen 09/08/2008 19:23

Ce modèle est sublime, ce sera un beau cadeau ! Bonne continuation :O)

Simmoryl 09/08/2008 09:31

Très jolie cette grille. Vivement de la voir terminée.Bon courage.

DJU770 07/08/2008 19:29

Pour remercier les nombreuses brodeuses qui viennent visiter mon humble site, je me suis permis d'écrire ce petit poème, que je vous dédie :
 
Point de croix
 
Sur sa chaise en teck, elle brode au fond du jardin.
Elle dessine des croix bleues sur la toile de lin
A l’ombre du saule, là où le merle chante,
Dans le parfum des roses et des senteurs de menthe.
 
Elle brode derrière sa fenêtre, avec vue sur rue,
En fil de coton rouge le mot « bienvenue »,
Qu’elle dédie à tous les passants en bas
Courbés sous le vent, qui pressent le pas.
 
Flambée du soir, douce chaleur : elle brode dans son fauteuil.
Sous ses doigts  apparait une branche de cerfeuil.
Une à une les petites croix vertes couvrent le tissus
De feuilles, d’arabesques et de passereaux dodus.
 
Devant les vagues, cris de mouettes et senteurs d’iode,
Les jambes étendues sur le sable blond, elle brode
Un bateau, des poissons et des étoiles de mer
Qu’un malicieux bambin a mêlé dans son seau : douce chimère !
 
Assise à coté de la vitre, dans le sens « Paris »,
A 8 heures zéro six, le paysage défile : gares, champs, écoles et mairies…
Son voisin déborde l’accoudoir et termine son rêve appuyé sur son bras.
Penchée sur son tambour elle brode des fruits : fraise, mangue et ananas.
 
Dans le train, ou sur la plage, dans le jardin, au coin du feu ou derrière la fenêtre,
 
Quel est ce talent, ce doigté sublime ?
Quel est ce secret qui vous anime ?
Patientes et silencieuses nous le direz-vous ?
Brodeuses, brodeuses qui êtes-vous ?
 
DJU770 pour toutes les brodeuses du monde.
Mille bises.